mardi 17 janvier 2017

Portrait de familles [modernes]





Commençons par un sujet croustillant, quelle est l'histoire de votre couple?

Nous somme l'archétype du cliché... Maman A et moi nous sommes rencontrées au club photo du lycée (so Dawson). Et puis... rien! Maman A ne pouvait pas m'encadrer... pas de bol pour elle, nous nous sommes retrouvées à la fac, sans préméditation aucune! 1er flirt, mais rien de bien croustillant, Maman A n'était toujours pas décidée... et puis on a joué à je t'aime moi non plus, des histoires plus ou moins marquantes chacune de notre côté, pour finalement se décider il y a maintenant 11 ans. Nous nous sommes pacsees en 2007 et mariées en 2013... Bien sur, nos projets ont mûris avec nous, et notre envie d'enfant aussi. Juju a pointé le bout de son nez en 2012... et les triplées en 2015. On ne peut pas franchement dire que c'était une surprise (enfin si, pour les triplées, c'en était une énorme!) mais tout de même... il est clair que les enfants ont leur propre agenda et que c'est bien eux qui choisissent quand ils souhaitent se lover dans votre vie. 





Et donc, cette envie d'enfant? 

Pour ma part, elle est innée, depuis toute petite je suis fascinée par les bébés, je rêvais d'être enceinte et d'avoir des enfants. J'en voulais 20, puis 10, puis 3! 3 c'était bien! Je n'ai pas du etre tres claire avec dame nature! 😂 Ce qui était sur, c'est que je voulais etre Maman pour mes 30 ans. 
Pour Maman A, avoir des enfants était une évidence, mais elle ne s'était jamais vraiment posé la question de comment ils arriveraient: une cigogne, un chou, un ventre? Rien de bien précis. 
La trentaine approchant, nous en avons plus sérieusement discuté, nous avons surtout établi le comment et le qui allait porter ce premier bébé. Maman A a passé son tour, avec pour objectif bébé 2... ca m'allait très bien :)

C'est alors qu'arrive LA question que tout le monde se pose...: comment avez-vous fait? (Quoi? Personne ne vous l'a demandé?) 

Pour nous c'était une évidence, notre famille se composerait de nos enfants et nous. Pas de tierce personne dans nos rapports avec nos enfants. La situation est déjà pas simple, alors autant ne pas compliquer les choses (aucun jugement dans cette phrase). 
Donc en 2012 on se lance, on cherche, on fouille, on décortique des forums, on hésite, mais clairement, la seule possibilité pour nous est l'Insémination Artificielle avec Donneur (IAD). En 2011, on a l'impression de partir à l'aventure. Des légendes urbaines prétendent que dans des contrées lointaines, on pourrait accéder à ce droit suprême! Donc nous choisissons de partir... en Belgique! Tadam! 
Notre centre nous accueille sans différence, avec pour seul objectif de nous aider à devenir parent! Le rêve absolu, et qu'elle gentillesse. 2 rendez-vous avec le gyneco, 2 avec une psy pour valider notre "aptitude" non pas à élever un enfant mais à accepter un enfant provenant d'un donneur, (clairement aucun problème pour nous), quelques examens de contrôle, et nous voila à la 1ère IAD le 24 Novembre 2011, seulement 3 petits mois après notre 1er rendez-vous. Et chance absolue, Juliette s'est nichée au creux de mon ventre ce jour là. J'étais donc enceinte pour mes 30 ans, j'ai même eu les résultats de la prise de sang la veille de mes 30 ans. 
Pour les triplées, c'est une autre histoire, un peu la même, sauf que nous n'avons pas eu à refaire tous les examens et rendez-vous. Un simple coup de fil et hop, 1ère IAD prévue le mois suivant. Il en aura fallu 3, comme un fait exprès, pour qu'elles choisissent de faire de notre vie une aventure extraordinaire. Seul (petit) bémol, nous n'avons pas pu bénéficier du même donneur car le centre de pma avait changé de banque entre nos 4 enfants. 

Maried or not Maried ? 

Nous l'attendions ce mariage, surtout pour protéger Maman A et lui donner une réalité administrative. Car le mariage nous a ouvert les portes de l'adoption. Nous nous sommes mariées le 23 Août 2013, 3 mois après la promulgation de la loi, dans un flou artistique total, la mairie n'ayant pas vraiment anticipé cette nouvelle possibilité. Pour nous, le mariage nous confère une vrai légitimité en tant que famille et nous ramène à la "normalité". Nous avons enfin le droit d'avoir les mêmes droits que la majorité des gens. C'est une vraie chance. Mais nous respectons les avis contraires ou différent. 


Et cerise sur le gâteau : l'adoption (officielle ou officieuse) de vos enfants/ beaux-enfants ? 

Maman A est officiellement la 2eme Maman de Juliette depuis le 1er Avril 2014 après un parcours très flou lui aussi! Ni notre tribunal ni notre notaire ne savaient à quel type d'adoption nous avions droit. Les documents à fournir était aléatoires et la nécessité d'un avocat plus que recommandée, surtout parce que personne ne savait rien... 

Après consultation d'un avocat, qui lui même pataugeait, nous avons pris la décision de nous débrouiller par nous même... le dossier déposé, nous avons été convoqué pour une audience au tribunal le 12 juin 2014. Nous avons beaucoup angoissé de cette audience sans savoir qu'en réalité, il allait juste nous être notifié que l'adoption avait été accordée et serait rétroactive à date de dépôt du dossier, soit le 1er avril 2014. 


À quoi ressemble un week-end dans votre famille ? 

Chez nous, les week-end sont de vrais moments famille et cocooning, surtout tant que les enfants sont petites. Je travaille les samedis, donc nos week-end se résument au dimanche. 
Les filles se lèvent tôt. Apres un petit déjeuner durant lequel je leur prépare du pain perdu, nous les recouchons dans la matinée pour regarder un film (jamais en entier) et cuisiner. Le repas du dimanche midi en famille est un nouveau concept que nous apprécions tout particulièrement. Camille Apolline et Emma sont gourmandes et mangent les mêmes repas que nous depuis leur 10 mois. C'est un vrai plaisir de les voir se régaler avec mes petits plats. 

Ensuite, sieste obligatoire pour tout le monde, nous compris, et en fonction du temps, nous sortons au parc, ou nous restons jouer à la maison.  Depuis peu nous recommençons à aller chez nos amis ou famille, plutôt dans la famille, nous leur courrons moins apres... mais c'est tout de même Rock'n Roll. 

Le bain, le dîner et tout le rituel du soir, nous nous affalons sur le canapé pour grignoter en zappant... et hop au lit tôt pour bien démarrer la semaine. 




On veut tout savoir: des projets?

Côté bébé, nous sommes au complet. 

Nos projets se tournent plutôt autour des voyages, notamment en Scandinavie. Les filles ont toutes un donneur danois, il est important pour nous de leur faire découvrir leur 2ème culture, même si pour le moment elles n'ont pas notion de cela. Juliette ne nous a pas encore posé de question sur sa conception, sûrement parce qu'elle est trop jeune pour cela. Ça viendra et nous serons transparentes. Elles comprendront alors l'importance de ce pays dans lequel on les amènera régulièrement. 

Un premier voyage est prévu pour cet été pour les triplées, ce sera le 2ème pour Juliette. 



Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire